Historique Bouledogue Français


Le Bouledogue français fait partie de la famille des molosses de petites tailles.

Tous ces chiens de la même origine ont des caractéristiques physiques en commun, leur ossature qui leur donne une image de puissance, leur tête ronde, le museau court, le nez prononcé et surtout leur mâchoire solide.

On arrive a situer la naissance des molossoïdes selon des études archéologiques à 900 ans avant J C dans la région de l’Irak actuel.

A cette époque, ces molosses avaient une fonction de guerrier, grâce à leur apparence parfois effrayante les hommes s’en servaient pour conquérir, mais également pour se défendre des attaques.

Au cours des siècles ces chiens se sont différenciés, tout en gardant toujours une morphologie commune.

En ce qui concerne le Bouledogue français il est apparut il y a environ un siècle et demi ce qui est beaucoup plus récent lorsque l’on compare leur naissance à celle des molossoïdes.

La première brochure consacrée au Bouledogue français n’est apparue qu’en 1903 en Grande Bretagne, pour la France il faudra attendre 30 ans de plus.

Les amateurs français ont donc utilisé ces chiens d’origine britannique pour les reproduire avec les leurs qui étaient très ressemblants, en conservant bien les oreilles droites, c’est ainsi qu’ils ont pu obtenir un type de chien précis.

Contrairement aux français, les anglais ont voulu conserver les oreilles en coquilles.

Toutefois on peut se garder le privilège de dire que même si notre petit "boule" a du sang britannique dans les veines, il n’en reste pas moins français car c’est en France que son type a été fixé.